En France, les bombes lacrymogènes et paralyseurs électriques (ou shockers) sont classés en catégorie D, c’est-à-dire qu’ils sont en vente libre pour les personnes majeures. Ces produits ne sont pas soumis à déclaration.

Lire la suite